• Google Places Icône sociale
  • Wix Facebook page
  • Instagram Social Icon
  • Google+ Social Icon

SIRET n° 81448242800012

CCAD n° 2017/f5dc-0826

Politique d'élevage de nos chats maine coon

Mais d’où vient ce nom "Domaine d'Eliko" ? C'est en réalité une contraction des noms de mon premier couple de chats Maine Coon, "Elite" et "Eiko" de Mainchatsu. Grâce à eux, j’ai appris ce qu’était vraiment le maine coon au travers d’un parcours jalonné d’erreurs et de moments de joie.

 

Comment travaille t'on ?  Le Domaine d’Eliko travaille sur le choix des reproducteurs afin de limiter au maximum l’apparition de maladies génétiques inhérentes à la race du Maine Coon. Les femelles et les mâles sont régulièrement testés FiV/FelV au moment des saillies. Tout le monde est testé génétiquement sur les gènes connus de la CMH, de la PKDeF et de la SMA  mais également par échographie de contrôle annuelle pour la CMH, la PKD et la dysplasie des reins par un cardiologue référencé Pawpeds. Depuis peu, le Domaine d'Eliko a rajouté le contrôle de la dysplasie des hanches et de la luxation patellaire par manipulation et par radio avec lecture en Suède, suivant les recommandations du programme de santé Pawpeds. Les parents sont régulièrement contrôles avant les naissances pour anticiper d'éventuels soucis. 

 

Cela passe également par une vigilance au niveau du taux de consanguinité, grand coupable de ces maladies génétiques qui se sont développées de manière dramatique. De manière contradictoire, c’est la consanguinité qui a permis de fixer le type physique si particulier du Maine Coon. Le type nécessitant de respecter le standard du Maine Coon établi par le LOOF, je préfère privilégier la santé.  Bien entendu médicalement le risque 0 n’existe pas, mais au Domaine d’Eliko on tente de le limiter au maximum.

 

Pourquoi la race Maine Coon ? Le Maine Coon est une race qui n'a désormais plus à faire ses preuves en terme de gentillesse, de douceur et d'attachement. C'est ce qui m'a immédiatement séduite dans cette race. Désormais le challenge se situe sur la santé (beaucoup trop négligée sur certaines lignées) la combinaison entre respect du standard et le maintien de taux bas. C'est un travail complexe mais passionnant qui m'aura demandé beaucoup de changement, de remises en question. Même si l'évolution de mon plan d'élevage passe par le travail sur des lignées outcross, Le résultat sur les naissances au Domaine d'Eliko reste quand même très satisfaisant, avec des chatons qui ont bien grandi, très bien évolué et dont les retours sur la santé sont très bons. N’hésitez pas à jeter un œil aux photos des chatons des portées précédentes pour avoir un aperçu !